Les communications orales ou affichées des membres du réseau de la Fnes

Une trentaine de communications orales ou affichées de professionnel.le.s et administrateurs.trices du réseau de la Fnes ont été sélectionnées et présentées à l’occasion du congrès :

 

Deux prix décernés à des communications affichées de membres du réseaux de la Fnes

*Prix du Comité scientifique dans la catégorie « Intervention »
  « Dispositif Ambassadeurs COVID : un levier d’action pour des relais de proximité éclairés »
première auteure Cécilia Sallé de l’Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé (Ireps) Pays-de-la-Loire.

*Prix du Comité scientifique dans la catégorie « Recherche »
  « L’activité documentaire en santé publique par temps de crise : spécificités, enjeux et perspectives »
première auteure Anne Sizaret de l’Ireps Bourgogne-Franche-Comté.

 

Session partenaire « One health » : une seule santé pour toutes et tous ?

 

La Fnes était également présente via l’animation d’une session partenaire « One health » : une seule santé pour toutes et tous ? Comment l’initiative One health peut-elle s’inscrire dans une perspective de promotion de la santé ?

L’initiative One Health (« une seule santé ») promeut une approche intégrée, systémique et unifiée de la santé publique, animale et environnementale, considérées comme interdépendantes aux échelles locales, nationales et planétaire ; elle vise notamment à mieux affronter les maladies émergentes à risque pandémique.

De son côté, la Charte d’Ottawa de promotion de la santé (1986) rappelle : « Nos sociétés sont complexes et interreliées et l’on ne peut séparer la santé des autres objectifs. Le lien qui unit de façon inextricable les humains et leurs environnements forme la base d’une approche socio-écologique de la santé. Du niveau local au niveau international, nous devrions être guidés par le principe de la solidarité entre les personnes, les groupes sociaux et les milieux de vie. La conservation des ressources naturelles relève d’une responsabilité mondiale. » À la suite d’Ottawa, la Conférence de Sundsvall (1991) souligne l’importance « de permettre aux communautés et aux individus de prendre le contrôle de leur santé et de leur environnement grâce à l’éducation et à la participation, d’établir des alliances pour la santé et l’environnement afin de renforcer la coopération autour des stratégies menées en faveur de la santé et de l’environnement, d’arbitrer les conflits d’intérêt survenant dans la société dans le sens d’un accès équitable à un environnement favorable à la santé. » Plus récemment, la Déclaration de Shangaï (2016) engage à « faire des choix politiques audacieux pour la santé » : « La santé des peuples ne peut plus être considérée séparément de la santé de la planète et la seule croissance économique ne garantit pas l’amélioration de la santé de la population. Les défis de sécurité sanitaire se multiplient et des forces commerciales puissantes agissent au détriment de la santé. Le vaste éventail de crises sanitaires mondiales témoigne de ces changements rapides et appelle une réponse complète. »

Si les liens conceptuels entre l’initiative One Health et la promotion de la santé sont évidents, il n’en va pas de même sur les terrains d’intervention où coexistent deux visions de l’action en faveur de l’environnement et de la santé : l’une privilégiant la lutte contre les inégalités de santé (parfois au détriment de l’impact environnemental), l’autre accordant la priorité à la protection de l’environnement (parfois sans prise en compte de la nécessité de renforcer le pouvoir d’agir de la population). Or, pour provoquer des changements positifs en termes de transition énergétique, de protection de la biodiversité, de prévention des risques sanitaires et d’équité en santé, transformations sociales et mutations écologiques doivent aller de pair. Les acteurs concernés doivent renforcer leurs complémentarités et leurs convergences. La présente session vise à donner des clés pour la découverte de modalités d’intervention de promotion de la santé dont les résultats combinent soutenabilité environnementale, santé animale et bien-être humain.

 

Intervenant.e.s