“Les politiques universelles sont optimisées par le dosage”, interview de Christine Ferron, déléguée générale de la Fnes, et Ludovic Viévard, philosophe, dans la Gazette Santé-Social, janvier 2020

“Les politiques de santé doivent d’emblée se construire en couplant des mesures universelles avec des démarches destinées à atteindre les populations qui, pour différentes raisons, risquent de ne pas pouvoir en bénéficier”. Les mesures universelles bénéficient aux plus favorisés, et “dans une politique ciblée, l’effet de seuil conduit à améliorer la situation des plus précaires en délaissant la population juste « au-dessus » alors que ses besoins en termes d’accès aux soins et à la prévention sont majeurs”. La lutte contre les inégalités sociales de santé nécessite donc une approche universelle proportionnée permettant d’agir sur le gradient social. Christine Ferron

Lire l’article de Nathalie Levray, paru dans la Gazette Santé-Social, janvier 2020

Share This