Prévenir l’exposition aux perturbateurs endocriniens en périnatalité est un dossier de connaissances appartenant à la collection D-CoDé Santé. Il a été réalisé dans une perspective d’aide à la décision en santé publique et en promotion de la santé.

« Des substances chimiques peu ou mal connues du grand public font partie, depuis un demi-siècle, de la vie quotidienne de chacun d’entre nous : les perturbateurs endocriniens. La littérature scientifique montre que ces substances peuvent se révéler dangereuses pour la santé.

Les perturbateurs endocriniens sont présents partout dans notre environnement : à la maison, au jardin, sur nos lieux de travail, dans les rues, les espaces publics… Leur présence interroge et inquiète une part croissante de la population. De nombreuses études produisent des résultats confortant cette inquiétude, les preuves scientifiques s’accumulent sur les liens entre l’exposition aux perturbateurs endocriniens et l’augmentation de maladies métaboliques, de cancers, de troubles de la reproduction et troubles du comportement.

Aujourd’hui, les conséquences de l’exposition aux produits chimiques, notamment aux perturbateurs endocriniens, sont considérées comme un problème majeur de santé publique, en particulier chez les femmes enceintes. En effet, une exposition pendant la grossesse peut avoir des impacts durant toute la vie d’une femme et même peser sur plusieurs générations. L’existence d’une stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens depuis 2014 révèle l’importance de la problématique pour les pouvoirs publics. (…) »
Introduction, p. 6

 

Prévenir l’exposition aux perturbateurs endocriniens en périnatalité

Collection D-CoDé Santé

Auteurs

Christophe Malvault, Laurence Ramblière, Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé (Ireps) Nouvelle-Aquitaine

Télécharger le dossier

Prévenir l’exposition aux perturbateurs endocriniens en périnatalité

Cette publication est soutenue financièrement par Santé publique France