Recensement des projets de promotion de la santé en milieu pénitentiaire

À la suite du colloque « Promotion de la santé en milieu pénitentiaire : enjeux et perspectives », qui s’est déroulé le 20 septembre 2019 sous l’égide de la Direction générale de la santé (DGS), la Fédération nationale d’éducation et de promotion de la santé (Fnes) a été chargée de mener le projet « Recensement des projets de promotion de la santé en milieu pénitentiaire » (acronyme « Prisca »), avec le soutien financier de la DGS. 

Ce projet s’intègre dans la Feuille de route de la stratégie de santé des personnes sous main de justice (2019-2022), et plus particulièrement dans l’axe 2 : « Développer la promotion de la santé des personnes placées sous main de justice tout au long de leur parcours ». 

Prisca constitue un premier levier d’identification d’actions de promotion de la santé menées au sein des établissements accueillant des personnes placées sous main de justice (femme, homme, mineur et majeur). Ce projet ne vise pas un recensement exhaustif des actions de promotion de la santé ; il ne correspond pas non plus à une démarche de capitalisation d’expériences. 

Lire le rapport de l’enquête Prisca