2 chargé(e)s de mission

Employeur :

Ireps Pays de la Loire

Description du poste :

Présentation du poste :

  • Intitulé : Chargé·e de mission, coordonnateur·trice « réduction des Inégalités Sociales et Territoriales de Santé » ;
  • Lieu de travail : 1 poste sur le pôle 49 à Angers, et 1 poste sur le pôle 85 à la Roche-sur-Yon ;
  • CDD 18 mois, à temps plein ;
  • Rémunération selon le texte relatif au statut du personnel de l’Ireps en date du 28/2/2018, selon profil et expérience ;
  • Déplacement : principalement sur le département du lieu de travail et parfois en région (permis B demandé) ;
  • Durée de travail (temps complet) : 36,67 heures hebdomadaires, ce qui donne droit à 10 RTT par an.

Mission principale
Il·Elle sera chargé·e, sous la responsabilité du Président de l’IREPS Pays de la Loire, représenté par le·la directeur·trice territorial·e, et en lien étroit avec le·la chargé·e de mission coordination des politiques publiques de la DT ARS d’accompagner les acteurs des territoires dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation de projets visant à réduire les inégalités sociales et/ou territoriales de santé et d’assurer un rôle de plaidoyer auprès des acteurs institutionnels et associatifs.

Activités

  • Appui méthodologique aux porteurs de projets : conseiller et accompagner méthodologiquement des acteurs(professionnels ou bénévoles) dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation de projets de santé visant la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé ;
  • Réalisation d’intervention, formation, temps d’échanges de pratiques : élaborer, animer et évaluer des séquences d’intervention, échange de pratiques, formation auprès d’acteurs divers sur la réduction des ISTS ;
  • Coordination de partenariats et développement de réseaux : repérer et mettre en lien des acteurs et des projets sur les territoires, tant sur le plan institutionnel qu’opérationnel, faciliter les coopérations ;
  • Evaluation et valorisation des projets : évaluer des projets, produire des bilans d’interventions, contribuer au bilan d’activité, concevoir des supports ;
  • Participation à la vie de l’équipe du pôle de l’IREPS, aux groupes régionaux internes et à la dynamique régionale de l’association pour diffuser la culture ISTS. Participation aux instances et réunions de l’ARS en tant que de besoin.

Autonomie et responsabilités
Le·La chargé·e de mission coordonnateur·trice « réduction des Inégalités Sociales et Territoriales de Santé » agit dans le cadre des orientations fixées par les instances décisionnelles. Il·Elle dispose d’une large autonomie de propositions quant aux projets et aux actions à promouvoir. Il·Elle doit faire preuve d’initiatives dans les choix méthodologiques et pédagogiques de conception, de mise en œuvre et d’évaluation de ses interventions. Il·elle en rend compte régulièrement au·à la directeur·trice territorial·e auquel il·elle est rattaché·e hiérarchiquement. Il·Elle travaille en concertation avec les membres de l’équipe du pôle, la personne chargée de la coordination régionale du dispositif et les partenaires de l’IREPS, ainsi qu’avec le·la chargé·e de mission coordination des politiques publiques, les animateurs territoriaux et les ingénieurs et techniciens en santé environnementale de la DT ARS. Il·Elle agit dans le respect des valeurs de la « Promotion de la santé », telles que définies par la charte d’Ottawa.

Profil recherché :

Compétences attendues

  • Maitriser les concepts et les méthodes en promotion de la santé et en méthodologie de projet ;
  • Maitriser les concepts et les méthodes relatifs à la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé ou être prêt à se former dans ce domaine ;
  • Connaître les périmètres d’actions des différents champs social, médico-social et sanitaire (soins et prévention dont santé environnementale) ;
  • Savoir animer un groupe, créer des relations partenariales pour mobiliser et fédérer des acteurs ;
  • Savoir travailler en équipe, à l’interne comme à l’externe ;
  • Être capable de s’adapter à des contextes et des publics variés, être force de proposition ;
  • Avoir de l’enthousiasme et de la créativité pour la mission ;
  • Savoir transmettre ses savoirs et son expertise ;
  • Disposer de qualités rédactionnelles ;
  • Être rigoureux dans les tâches administratives liées au poste, maîtriser les outils de bureautique.

Formation et parcours professionnel

  • Formation de niveau licence 3 ou master 1 ou master 2 en santé publique, sciences humaines, promotion de la santé ou équivalent ;
  • Expérience exigée en conduite de projet dans le domaine de la promotion de la santé, santé publique, du social ou du médico-social ;
  • La connaissance du territoire et des acteurs (collectivités, associations, acteurs sociaux et médico-sociaux) serait un plus ;
  • Permis B.

Document complémentaire :

Télécharger le document

Pour postuler :

Personne en charge du recrutement (cf offre de poste ci-jointe)

Voir les autres offres correspondant à :

Type d'offre d'emploi : CDD. Structure : Pays de la Loire.
Share This