Un(e) chargé(e) de mission

Employeur :

CHU de Lille

Description du poste :

Descriptif de l’emploi :

Contexte
Dans le cadre de la Feuille de route – Santé mentale et psychiatrie 2018, le Ministère des Solidarités et de la Santé a décidé, le soutien au développement de quatre actions complémentaires, associant largement associations, experts, chercheurs, usagers et professionnels de première ligne :

  • la généralisation à l’ensemble du territoire français du dispositif VigilanS de recontact des personnes ayant fait une tentative de suicide dans les suites de leur sortie des urgences ou d’une hospitalisation ;
  • la réingénierie du plan de formation à la prévention du suicide, comprenant deux modules dédiés aux professionnels de santé (évaluation du potentiel suicidaire et intervention de crise suicidaire) et un module de soutien au déploiement de réseaux
    de sentinelles ;
  • la formation des médecins généralistes à la prise en charge de la dépression, incluant le repérage du risque suicidaire ;
  • la prévention de la contagion suicidaire en sensibilisant les médias, en intervenant sur les réseaux sociaux et en limitant les conséquences des suicides survenant dans les lieux publics ou les institutions (programme Papageno) ;
  • la mise en place d’un numéro national de recours pour les personnes en détresse
    psychique.

Le CHU de Lille s’est vu octroyer le déploiement du numéro national de prévention du suicide (2NPS). Sa mise en activité est prévue pour le second trimestre 2021. Conçu comme un dispositif ancré dans le champ de la santé mentale, il doit assurer des missions d’écoute, d’évaluation, d’orientation et d’intervention. Son objectif est de soulager la souffrance, éviter les passages à l’acte et, autant que nécessaire, favoriser l’accès aux ressources les plus adaptées. Mais bien plus qu’un dispositif de soin, le 2NPS doit permettre de soutenir l’ambition d’une politique intégrée de prévention du suicide, impliquant l’ensemble des acteurs mobilisés bien au-delà du sanitaire.

Le déploiement du 2NPS s’effectue grâce à un pôle national. Celui comporte 9 pôles thématiques, chacun chargé d’une dimension du projet : Déploiement, Appui aux politiques régionales de prévention, Dispositifs d’écoute et d’aide à distance, Formation, bonnes pratiques et qualité, Technique et systèmes d’information, Observation et recensement des ressources, Recherche, Communication, Tchat et réseaux sociaux. Certains pôles thématiques intègrent des chargés de mission.

Missions du pôle des dispositifs d’aide à distance :

  • Veiller à la bonne articulation entre le 2NPS et les Dispositifs d’écoute et d’aide à distance (DEAD) ;
  • Élaborer et veiller à l’application du Référentiel de Bonnes Pratiques Communes (RBPC) au 2NPS et aux DEAD ;
  • Élaborer et veiller à l’application du protocole d’articulation entre le 2NPS et les DEAD ;
  • Promouvoir et centraliser les demandes de conventionnement des DEAD avec le 2NPS ;
  • Mobiliser les ressources techniques facilitant l’articulation opérationnelle entre le 2NPS et les DEAD ;
  • Être l’interlocuteur privilégié des associations et institutions gestionnaires des DEAD.

Activités du poste :

  • Assurer un contact organisé, régulier et structuré avec les structures d’aide à distance adhérentes ou non à l’UNPS et impliquées dans la prévention du suicide ;
  • Elaborer un protocole d’articulation entre le 2NPS et les DEAD pour les situations nécessitant un relais ou une prise en charge spécifique en s’appuyant sur un groupe de travail pluripartenarial, sur les pôles concernés du 2NPS, et en lien avec le COPIL dédié au sein de l’UNPS ;
  • Veiller avec le pôle Technique et systèmes d’information à la faisabilité technique de la mise en œuvre des protocoles d’articulation ;
  • Faire connaître et promouvoir la procédure de sollicitation d’un conventionnement avec le 2NPS auprès de l’ensemble des organisations et associations pertinentes aux échelles locales, régionales et nationales ;
  • Centraliser ces sollicitations et les instruire conjointement avec Sante publique France ;
  • Piloter l’élaboration d’un référentiel de bonnes pratiques communes (RBPC) en s’appuyant sur un groupe de travail pluripartenarial. Ce RBCP portera sur les pratiques de l’écoute, de l’évaluation, de l’orientation et/ou de l’intervention par chacun des dispositifs, les procédures de secours en cas d’urgence vitale, la question de l’anonymat, la confidentialité, la protection des données, la formation et l’entrainement des bénévoles et des professionnels, les procédures, les référentiels éthiques et déontologiques ;
  • Prendre en compte dans ce travail les pratiques d’accueil et d’aide à distance par tchat ou forum, en lien avec le pôle Tchat et réseaux sociaux du 2NPS ;
  • Suivre la mise en œuvre du RBPC et des protocoles d’articulation et repérer les difficultés rencontrées ;
  • Elaborer un rapport mensuel puis annuel sur l’activité du pôle.

Conditions d’exercice :

  • Le lieu de travail sera mixte : Au siège de l’UNPS (Paris) et dans les locaux du CHU de Lille. Possibilité de travailler en distanciel ;
  • Rattachement fonctionnel : Président de l’UNPS+ Directrice opérationnelle du 2NPS ;
  • Rattachement hiérarchique : CHU de Lille.

Rémunération :
Fonction de l’expérience (recrutement sous contrat par le CHU de Lille).

Profil recherché :

De formation Master 2 en santé publique ou promotion de la santé avec :

  • Expérience en gestion de projet et animation de réseau ;
  • Connaissances du milieu associatif et du champ de l’aide à distance (connaître le cadre associatif et institutionnel de l’UNPS sera un plus) ;
  • Capacité d’animation de groupes de travail pluri professionnels ;
  • Sens de l’organisation ;
  • Capacité de synthèse, de rédaction ;
  • Capacités d’adaptation, d’écoute et de négociation ;
  • Aisance relationnelle ;
  • Discrétion professionnelle ;
  • Mobilité possible sur le territoire.

Document complémentaire :

Télécharger le document

Pour postuler :

Personne en charge du recrutement : (cf offre de poste ci-jointe)

Voir les autres offres correspondant à :

Type d'offre d'emploi : CDD. Structure : Hauts-de-France.