Un(e) ingénieur(e) pédagogique au Numéro national de prévention du suicide

Employeur :

CHU de Lille

Description du poste :

Détails de l’offre :

  • Employeur : CHU de Lille ;
  • Quotité : 50% ;
  • Type de contrat : CDD ;
  • Durée : 3 ans ;
  • Date de prise de fonction souhaitée : immédiate.

Descriptif de l’emploi :

Contexte :
Dans le cadre de la Feuille de route – Santé mentale et psychiatrie 2018, le Ministère des Solidarités et de la Santé a décidé, le soutien au développement de quatre actions complémentaires, associant largement associations, experts, chercheurs, usagers et professionnels de première ligne :

  • la généralisation à l’ensemble du territoire français du dispositif VigilanS de recontact des personnes ayant fait une tentative de suicide dans les suites de leur sortie des urgences ou d’une hospitalisation ;
  • la réingénierie du plan de formation à la prévention du suicide, comprenant deux modules dédiés aux professionnels de santé (évaluation du potentiel suicidaire et intervention de crise suicidaire) et un module de soutien au déploiement de réseaux de sentinelles ;
  • la formation des médecins généralistes à la prise en charge de la dépression, incluant le repérage du risque suicidaire ;
  • la prévention de la contagion suicidaire en sensibilisant les médias, en intervenant sur les réseaux sociaux et en limitant les conséquences des suicides survenant dans les lieux publics ou les institutions (programme Papageno) ;
  • la mise en place d’un numéro national de recours pour les personnes en détresse psychique.

Le CHU de Lille s’est vu octroyer le déploiement du numéro national de prévention du suicide (2NPS). Sa mise en activité est prévue pour le second trimestre 2021. Il doit être conçu comme un dispositif ancré dans le champ de la santé mentale, il doit assurer des missions d’écoute, d’évaluation, d’orientation et d’intervention. Son objectif est de soulager la souffrance, éviter les passages à l’acte et, autant que nécessaire, favoriser l’accès aux ressources les plus adaptées. Mais bien plus qu’un dispositif de soin, le 2NPS doit permettre de soutenir l’ambition d’une politique intégrée de prévention du suicide, impliquant l’ensemble des acteurs mobilisés bien au-delà du sanitaire. Par un effet de convergence et d’harmonisation, il doit être conçu comme le support d’une articulation entre les bras de la stratégie
globale de prévention du suicide, autant que comme un outil au service de ces bras.

Le déploiement du 2NPS s’effectue grâce à un pôle national. Celui comporte 9 pôles thématiques, chacun chargé d’une dimension du projet : Déploiement, Appui aux politiques régionales de prévention, Dispositifs d’écoute et d’aide à distance, Formation, bonnes pratiques et qualité, Technique et systèmes d’information, Observation et recensement des ressources, Recherche, Communication, Tchat et réseaux sociaux. Certains pôles thématiques intègrent des chargés de mission.

Le pôle Formation et bonnes pratiques et qualité a pour objectif d’élaborer un référentiel de bonnes pratiques professionnelles pour l’ensemble des intervenants des centres régionaux recouvrant l’aide téléphonique, l’aide par le tchat et par les réseaux sociaux. Il a également pour mission de le décliner en référentiels de formation et d’évaluation adaptés aux différents intervenants et professionnels, de piloter
la formation et de l’actualiser. Enfin il a pour mission de s’articuler avec les autres champs de formation de la stratégie globale de prévention du suicide.

Le pôle formation se compose de 3 personnes soit 1,5 ETP :

  • Un coordonnateur de pôle, praticien hospitalier : 0,5 ETP ;
  • Un.e chargé.e de mission, ingénieur pédagogique : 0, 5 ETP ;
  • Un.e chargé.e de mission, psychologue : 0, 5 ETP.

Missions du poste :

L’ingenieure.e pédagogique aura pour mission principale :

  • De concevoir la méthodologie d’élaboration du référentiel de bonnes pratiques professionnelles et d’en organiser la constitution ;
  • De concevoir les modèles pédagogiques, les outils et les stratégies à mettre en œuvre pour former les professionnels des centres régionaux aux référentiels de bonnes pratiques professionnelles ;
  • De veiller à la prise en compte des populations à besoin particulier: problème accessibilité, problématiques spécifique (postvention, publics vulnérables) ;
  • D’accompagner le déploiement du plan de formation auprès du public ciblé.

L’ingenieure.e pédagogique aura pour mission corollaire de soutenir, en lien avec, les responsables du pôle formation et du pôle d’appui aux politiques régionales de prévention, le bras formation de la stratégie globale de prévention du suicide.

Activités du poste :

  • En lien avec le responsable du pôle et la psychologue :
  • Identifier les acteurs, pratiques professionnelles, expertises et ressources pertinentes à mobiliser ;
  • Définir, en concertation avec les acteurs concernés, la méthodologie du travail d’élaboration des référentiels de bonnes pratiques professionnelles et de leur transposition pédagogique en module de formation et d’évaluation ;
  • Concevoir les formats des modules de formation attenant aux référentiels de bonne pratique professionnelle ;
  • Contribuer à l’élaboration des méthodologies d’évaluation de l’efficacité pédagogique des modules ;
  • Assurer la promotion, le déploiement, le suivi, l’évaluation, et les ajustements des référentiels de bonnes pratiques professionnelles ainsi construits ;
  • Accompagner le pôle d’appui aux politiques territoriales dans l’articulation du plan de formation du 2nps avec les différents bras de la stratégie globale de prévention du
    suicide (sentinelles, VigilanS, médecins généralistes, recrutement et déploiement des formateurs régionaux).

Conditions d’exercice :
Le poste de travail sera dans les locaux du CHU de Lille. Possibilité de travailler en distanciel.
L’ingenieure.e pédagogique exercera ses activités sous la responsabilité hiérarchique du directeur opérationnel et sous la responsabilité fonctionnelle du responsable du pôle Formation et bonnes pratiques.

Rémunération :
Fonction de l’expérience (recrutement sous contrat par le CHU de Lille)

Profil recherché :

De formation Master 2 en ingénierie de formation ou santé publique ou promotion de la santé avec expérience dans l’approche par compétences :

  • Maitrise des techniques d’enseignement et de l’informatique ;
  • Connaissance élémentaire de la méthodologie d’élaboration de référentiels ;
  • Connaissances en stratégie de formation ;
  • Connaissance de la santé publique ;
  • Capacité de synthèse, de retranscription et d’explicitation ;
  • Capacité d’animation de groupes de travail pluri professionnels ;
  • Sens de l’organisation et capacité à respecter les délais ;
  • Aisance relationnelle ;
  • Capacités d’adaptation et d’écoute ;
  • Initiative et autonomie ;
  • Mobilité possible sur le territoire.

Document complémentaire :

Télécharger le document

Pour postuler :

Personne en charge du recrutement : Dr Grandgenèvre, Responsable du pôle formation (cf offre de poste ci-jointe)

Voir les autres offres correspondant à :

Type d'offre d'emploi : CDD. Structure : Picardie.